Actualités

LA MINISTRE DE LA FAMILLE PRÉSIDE LA RÉUNION DE VALIDATION DES ENGAGEMENTS DE LA MAURITANIE POUR LE SOMMET DE NAIROBI

31 octobre 2019
LA MINISTRE DE LA FAMILLE PRÉSIDE LA RÉUNION DE VALIDATION DES ENGAGEMENTS DE LA MAURITANIE POUR LE SOMMET DE NAIROBI

La Ministre des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille, Chef de la délégation mauritanienne au Sommet de Nairobi a présidé ce mercredi 30 octobre, la réunion de validation des engagements de la Mauritanie.

Souhaitant la bienvenue à tous les participants, la Ministre a félicité l’UNFPA, à travers son Représentant, M. Saidou Kaboré pour son engagement et ses efforts en faveur de la réussite de la participation de la Mauritanie au Sommet.

Les participants se sont penchés sur la relecture des engagements déclinés en 10 points essentiels pour accélérer la réalisation du programme d’action de la CIPD d’ici 2030. Après plusieurs échanges, une dernière version du document a été validé. Ce document, qui cadre avec la stratégie de croissance accélérée et de la prospérité partagée (SCAPP 2016-2030), et avec le programme du Président de la République de la Mauritanie, vise principalement à :

  • Augmenter le taux de prévalence contraceptive de 17,8% en 2015 à 50 % ;
  • Réduire le taux de mortalité maternelle de 582 à 70 pour 100.000 naissances vivantes ;
  • Assurer aux adolescents et aux jeunes l’accès à des informations avec l’introduction d’un module sur la santé reproductive au niveau des programmes scolaires (collège et lycée) ;
  • Mettre fin aux VBG, y compris les MGF et les Mariages d’enfants en mettant en contribution les leaders religieux, les leaders traditionnels et les médias.
  • Assurer l’éducation de la fille et l’autonomisation de la femme pour la Capture du Dividende Démographique et
  • Produire des données fiables et actualisées avec des enquêtes démographiques de manière périodique.

Cette rencontre a réuni une vingtaine de participants issus de quatre ministères, du parlement et de la société civile (leaders religieux et traditionnels), d’Associations de femmes et de jeunes et de professionnels des médias.